⇓ More from ICTworks

Modeles d’Entreprises en vue d’Ameliorer l’Access a l’Internet au Mali

By Wayan Vota on March 11, 2011

La recherche montre que l’amélioration de l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) accélère la croissance économique. Au Mali, l’accès aux produits des TIC – en particulier l’Internet – est extrêmement limité. Selon l’Union internationale des télécommunications (UIT), seul un pour cent des Maliens y a accès, soit l’un des taux les plus faibles en Afrique. C’est la raison pour laquelle l’USAID-Mali a demandé à Business Growth Initiative (BGI) d’identifier des voies et moyens concrets de fournir de manière plus durable l’accès à l’Internet dans les zones mal desservies en partageant les points d’accès à l’Internet.

french-cafe-models.jpg

Bien qu’un grand nombre d’initiatives de l’Etat et des bailleurs de fonds aient été mises en œuvre afin d’améliorer l’accès à l’Internet, les progrès sont lents. Cette situation pourrait s’expliquer, en partie, par la faiblesse de la collaboration sous forme de partenariats public-privé (PPP) ou de relations interentreprises, ce qui limite l’impact des petits budgets individuels des entreprises.

La collaboration est nécessaire au Mali afin d’éliminer les obstacles à l’offre et à la demande qui freinent l’accès à l’Internet. Les problèmes liés à l’offre sont imputables aux facteurs ci-après : un secteur des télécommunications très peu compétitif, une alimentation en électricité limitée et onéreuse, ainsi que le manque de compétences professionnelles des prestataires de services de TIC eux-mêmes. Quant aux contraintes liées à la demande, elles ont pour noms un marché analphabète et pauvre, qui ne comprend pas les avantages des TIC, dans la mesure où celles-ci n’ont aucun contenu local. Ces contraintes sont exacerbées en milieu rural où l’accès limité à l’Internet est à la fois onéreux et lent.

Il existe un certain nombre d’initiatives prometteuses de nature à resserrer la concurrence dans le secteur des télécommunications. Au cours des prochaines années, le Fonds de service universel (USF) servira à développer les services de télécommunication en milieu rural. Le Comité de régulation des télécommunications (CRT) – la commission chargée de la régulation des télécommunications au Mali – doit promouvoir davantage de transparence, de concurrence et de collaboration entre les sociétés de télécommunication, en particulier en élaborant une réglementation de nature à promouvoir des tarifs de gros pour les prestataires de services Internet (PSI). Ceci rendrait les services Internet plus abordables, ce qui encouragera les PSI ruraux à améliorer l’accès à la toile.

BGI a créé six modèles d’entreprises visant à améliorer l’accès à l’Internet et l’environnement actuel des télécommunications. Ces modèles reposent sur des centres de TIC à succès à Kita, Mopti (un centre d’apprentissage et d’information des communautés locales ou CLIC) et Kolokani ; la réussite de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) en matière de développement des services d’électricité ; et les opportunités de marché offertes aux clients de l’Internet. Les modèles :

  1. établissent des relations gagnant-gagnant ;
  2. mettent davantage l’accent sur le marché/client ;
  3. proposent une large gamme de produits ;
  4. utilisent la technologie et les compétences appropriées.

Ces modèles comprennent un centre de TIC rural, temporaire, un centre Internet pour les heures creuses, un centre multimédia touristique, un centre de commercialisation des produits agricoles et un système de communication villageois. BGI estime que ces modèles d’entreprises sont en mesure d’utiliser différentes structures organisationnelles : une entreprise sociale traditionnelle, un PPP, un modèle de réseau en étoile et un modèle publicitaire. Le Tableau 1 ci-dessous présente une analyse des modèles d’entreprises, de la structure organisationnelle qui leur sied le mieux et de la mesure dans laquelle ils respectent les principes qui les régissent.

Les analyses et modèles d’entreprises de BGI ont été présentés dans le cadre d’une réunion des parties prenantes au cours de laquelle il a été convenu de mettre sur pied un groupe de travail sur l’Internet relevant de l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC).

.

Get ICTworks 3x a week – enter your email address:

Filed Under: Management
More About: , , ,

Written by
Wayan Vota co-founded ICTworks and is the Digital Health Director at IntraHealth International. He also co-founded Technology Salon, MERL Tech, ICTforAg, ICT4Djobs, ICT4Drinks, JadedAid, Kurante, OLPC News and a few other things. Opinions expressed here are his own and do not reflect the position of IntraHealth International or other ICTWorks sponsors.
Stay Current with ICTworksGet Regular Updates via Email

Sorry, the comment form is closed at this time.